mercredi 30 janvier 2013

Chanter

Cette joie de mêler sa voix aux autres voix - voix qui s'élèvent vers le ciel des chrétiens, voix graves des moines bouddhistes ouvrant une porte intérieure, voix claires des enfants qui s'échappent des fenêtres... 
Plus envie de chanter autre chose, comme si tous les chants fredonnés jusque là n'étaient que répétition pour ce chant de joie, toutes les paroles que brouillon pour des paroles de dévotion...
Toute la joie du chant qui se concrétise un jour dans un seul chant, entendu, transmis, répété...
Joie du coeur.

Le dragon qui ne dort jamais (1).


Soleil d'hiver


Pfff...c'est l'été 3

marché St Jean, valence